Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Les conseils pour utiliser au mieux l’homéopathie

Respecter les règles de bon usage, c’est le secret d’efficacité pour toute médecine. Pour utiliser l’homéopathie au mieux, le Docteur Greppo, médecin généraliste et homéopathe nous livre ses meilleurs conseils.

L’homéopathie est souvent un traitement automédicamenteux. Avoir le bon diagnostic est le secret d’un bon traitement. Il faut donc être certain de son diagnostic avant de choisir son traitement. Par exemple, il ne faut pas confondre l’impétigo du petit enfant (une maladie infectieuse et contagieuse) avec de l’eczéma. Il vaut mieux rester sur des pathologies fréquentes et pour lesquelles une consultation chez le médecin n’est pas forcément nécessaire comme le rhume ou les troubles du sommeil. Il est aussi important de se fixer un délai par exemple si vous avez de la rhino-pharyngite et que vous prenez du Kalium bichromicum et qu’il n’y a pas eu d’amélioration au bout de 3 ou 4 jours, le traitement n’est pas le bon, il peut même compliquer l’infection. Dans ces cas-là, il faut consulter.

Le respect de la fréquence des prises est primordial. Pour les affections aiguës que l’on peut traiter en automédication, il faut répéter les prises toutes les heures ou toutes les deux heures pendant 48h puis de passer à trois ou quatre prises par jour. Si vous suivez deux traitements homéopathiques différents, vous pouvez les prendre ensemble mais il est préférable de les avaler en alternance toutes les deux heures. Les posologies sont plus espacées pour les infections chroniques et les remèdes au-delà de 9CH c’est-à-dire une à deux fois par jour. Pour les remèdes de fond c’est une fois par semaine ou par mois. Au fur et à mesure que les symptômes s’atténuent, il faut progressivement espacer aussi les prises de médicaments. En effet, il ne faut pas poursuivre un traitement homéopathique inconsidérément même s’il s’est montré efficace car la prise abusive pourrait engendrer de nouveaux maux.