Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

L’homéopathie pour réussir une cure minceur

Pour celles qui peinent à maigrir malgré les régimes drastiques, l’homéopathie propose des traitements personnalisés adaptés au caractère et au métabolisme. Pour avoir un aperçu des bienfaits de l’homéopathie sur une cure minceur, voici deux exemples de profils avec l’ordonnance homéopathique adéquate.

Pour une bonne vivante : type homéopathique Sulfur

Pour les personnes décontractées et en parfaite santé, les effets du régime se feront ressentir tôt ou tard. Au tout début du régime, suivez un traitement homéopathique de 20 à 30 goutes, 3 fois par jour, une semaine par mois de Carduus marianus 3DH, Chelidonium majus 3DH, Taraxacum 3DH, Solidago 3DH, Viola Tricolor 3DH et Lappa Major 3DH. Durant le régime, utilisez chaque semaine un tube-dose de Sulfur 9CH à fortifier avec 2 granules de Nux vomica 5CH et d'Antimonium crudum 7CH 30 minutes avant les repas pour détoxifier l’estomac et servir de coupe-faim. Au matin, freinez les envies de sucre avec 2 granules de Pancreas 4CH. Après le régime, complétez le traitement avec une dose de Sulfur 9CH par mois pendant 3 mois suivi de 15CH une dose tous les trimestres.
Calcarea carbonica pour les personnes à caractère paisible

Pour ces femmes, les plats consistants sont les bienvenus pour nourrir les muscles mais elles peuvent très bien subir les effets d’un régime drastique. Pour les aider dès le début du régime, elles devraient prendre 20 à 30 gouttes 3 fois par jour, une semaine par mois de Solidago 3DH, Saponaria 4DH, Fucus Vesiculosus en teinture mère. A fortifier avec un tube-dose de Calcarea carbonica 9CH par semaine, 2 granules d'Antimonium crudum 7CH une demi-heure avant les repas pendant le régime et une dose de Calcarea carbonica 9CH 2 fois par mois pendant 3 mois avec du 15CH une dose par trimestre après le régime.