Le guide de votre bien-être à domicile

Homéopathie

Histoire de l'homéopathie

homéopathie

© Iosif Szasz-Fabian - Fotolia.com

L'histoire de l'homéopathie est marquée par de nombreuses controverses, quant à son efficacité au plan médical. Mais cette médecine non-conventionnelle connait aujourd'hui un nouvel essor et se répand dans le monde entier.

Une découverte médicale

L'homéopathie a été inventée en 1796 par le médecin et chimiste allemand, Samuel Hahnemann. À l'époque, il remarque que l'écorce de quinquina provoque chez l'homme les mêmes symptômes que la malaria. De ce principe de similitude, il établit les premières théories de l'homéopathie. Les fondements de cette nouvelle médecine non conventionnelle sont alors contraires à toutes les conceptions de l'époque. Il commence à pratiquer réellement en 1800 et en 1810, il achève son ouvrage "Organon de l'art de guérir", véritable bible encyclopédique de l'homéopathie. Il administre alors aux malades des doses faibles ou infinitésimales d'une substance (végétale, minérale ou animale), obtenue par dilution et agitation, choisie en fonction des symptômes et des caractéristiques propres du patient.

Des débuts difficiles

L'homéopathie commence à se répandre en France dans les années 1830 mais est, à l'époque, considérée comme une pseudo-science par la majorité de la communauté scientifique. Malgré de nombreux adeptes, à la mort de son créateur, Samuel Hahnemann, en 1843, l'homéopathie décline dans toute l'Europe. Ce n'est qu'au début du 20e siècle, avec l'apparition des premiers laboratoires et l'engouement du public pour les médecines alternatives, que l'homéopathie réapparait et gagne du terrain. Les traitements homéopathiques sont alors industrialisés et diffusés auprès des malades. En 1925, la Ligue Homéopathique Internationale est créée.

Un développement controversé

La naissance de l'homéopathie est relativement récente dans l'histoire de la médecine. Elle est marquée par un développement accru inattendu, bouleversé fréquemment par de nombreuses controverses. Son efficacité est depuis toujours très contestée et souvent assimilée à un simple effet placebo. Aujourd'hui, au regard de la médecine classique, l'homéopathie est reconnue par l'Organisation Mondiale de la Santé comme une médecine non-conventionnelle. La France est le pays où elle est la plus présente. D'ailleurs, au niveau mondial, l'industrie homéopathique est dominée par des français : les laboratoires Boiron. Les laboratoires Lehning, un autre leader français de l'industrie homéopathique, sont présents dans plus de 20 pays à travers le monde.