Le guide de votre bien-être à domicile

Homéopathie

Le médecin homéopathe

homéopathie

© Iosif Szasz-Fabian - Fotolia.com

Être homéopathe ne s'improvise pas : le respect des principes de base de l'homéopathie est essentiel pour exercer cette médecine non conventionnelle.
  1. La formation d'homéopathe
  2. Le suivi du patient
  3. La prescription homéopathique

La formation d'homéopathe

En France, l'exercice de l'homéopathie relève de la médecine : un homéopathe est donc forcément médecin ! En plus des cours obligatoires en faculté de médecine, il peut avoir suivi une formation universitaire spécialisée en homéopathie, mais ce n'est pas obligatoire. En France, plusieurs universités offrent des formations en homéopathie, ainsi que des écoles et des instituts spécialisés. Les formations durent entre un et trois ans. Il s'agit de se familiariser avec les pathologies courantes pour en comprendre les causes, les mécanismes, la symbolique et déterminer le remède le plus adapté pour le patient.

Le suivi du patient

En règle générale, un traitement homéopathique est prescrit sur une courte durée, pas plus de deux à six semaines. En effet, dès la première prise, la substance agit positivement et soigne les symptômes. Lorsque le traitement dure dans le temps, si le principe de similitude est respecté, la substance prescrite devient alors nocive pour le patient guéri. L'homéopathe doit donc suivre très régulièrement son patient, afin d'arrêter la prescription dès que les symptômes ont disparu.

La prescription homéopathique

Au niveau de la prescription, plusieurs théories s'opposent. Les homéopathes "unicistes" ne prescrivent jamais deux remèdes à la fois, tandis que les "pluralistes" multiplient les prescriptions. En général, le patient a besoin de traiter plusieurs symptômes, d'où la nécessité de prendre plusieurs remèdes homéopathiques. Cependant, il est recommandé aux malades de gérer leurs symptômes par étapes lorsqu'ils sont nombreux. En effet, comme en médecine traditionnelle, plus il y a de remèdes, plus ils peuvent se gêner et diminuer ainsi l'efficacité du traitement. En général, 6 à 8 remèdes sont suffisants pour une ordonnance équilibrée.

La séance chez l'homéopathe

L'homéopathe prend en compte son patient dans sa globalité, et pas uniquement ses symptômes. En effet, chaque patient est unique et chaque remède homéopathique l'est aussi. La première séance peut donc durer plus de 30 minutes et l'homéopathe est amené à poser des questions sans rapport direct avec les symptômes évoqués. Tout ces renseignements permettent à l'homéopathe de déterminer le terrain de son patient, nécessaire pour établir un remède personnalisé et efficace.